Batman : Ashes to Ashes

Publié le par Magus

J'ai découvert un Fan Film absolument bluffant dont je vais tant bien que mal essayer de vous communiquer le plaisir qu'il m'a procuré. Je pourrais commencer par lancer un cocorico puisque le film est l'oeuvre de 2 français. Mais on s'en fout un peu, Julien Mokrani et Samuel Bodin sont surtout très cullotés, c'est bien là l'essentiel. Car faire un fan film en France sur un personnage de comics certes très connu, c'est un sacré challenge pour obtenir quelque chose de crédible à l'écran quand on a peu de moyens et qu'on habite Tours et pas New York.
Pour ceux qui ne le savent pas un Fan Film est un genre qui utilise un élément de notoriété déjà existant pour se faire connaitre, tout ça dans un esprit hommage, petit budget et but non lucratif bien sûr.
Les 2 compères dont je vous invite à lire le parcours sur ce site ont réuni derrière eux une sacrée équipe.
Ils frappent fort avec ce court métrage d'une dizaine de minutes centré sur un cambriolage au manoir d'un certain Bruce Wayne et qui va mal tourner. Le majordome Alfred est tué. Pas de chance pour nos cambrioleurs, le propriétaire des lieux n'aime pas trop perdre les gens qu'il aime. Et il est plutôt du genre rancunier et vengeresque, surtout la nuit.
N'ayons pas peu des mots, Ashes to Ashes offre certains plans de Batman comme je n'en avais pas encore vu dans toutes la saga cinématographique de Burton à Nolan. Excusez du peu.
Graphiquement, le style et fort, on pense au film noir, à Sin City bien sûr ou Renaissance, je n'aime pas beaucoup les 2 films que je viens de citer pourtant, mais Julien et Samuel ont eu le bon goût de jouer l'esthétique des effets au service de leur récit, ça donne un bon équilibre. 
J'adore Batman. Pour moi, au delà de la richesse esthétique et graphique de son univers (merci les gars d'avoir choisi les pointes à son masque, ok c'est pas pratique mais j'adore), il offre une richesse thématique infinie. C'est le personnage du contrôle impossible pour moi. Il dirige une multinationale, ses responsabilités sont immenses, c'est le gars à qui tout réussit, mais derrière le masque social, c'est juste un homme qui lutte contre ses angoisses d'enfant, qui cherche à tout prix à garder le contrôle de ses émotions, mais pour combien de temps...
J'aime beaucoup le dernier Batman de Nolan mais je regrette que Batman/Bruce ne soit pas vraiment au centre des 2 derniers films. On reste dans un blockbuster qui se doit de générer un minimum d'empathie pour son héros. Alors que moi j'ai plutôt envie de voir Batman péter un cable. Personne ne peut se contrôler comme il le fait. Son costume de Batman ne fait que repousser l'échéance. Et quand il craque ça fait mal.
En voici la preuve.
Attention quand même le contenu de ce film n'est pas à mettre devant les yeux des plus jeunes.

Maintenant messieurs Mokrani et Bodin, il faut confirmer, vous n'avez plus le choix !

Enjoy.

Cyrus

Publié dans Cinéma

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article