Avatar ?

Publié le par Magus

Bon, j'y suis allé.
J'y suis même allé deux fois, une fois en 2D et une autre en 3D pour voir la différence (masochisme, quand tu nous tiens).
Pour moi, Avatar, c'était avant tout la nouvelle de Théophile Gautier (http://www.pitbook.com/textes/pdf/avatar.pdf ) qui m'avait particulièrement inspiré pour un de mes premiers albums de BD (dans Winston Hoggart (le héros avait été possédé dans le passé par un esprit étranger). 

Mais revenons au film de Cameron. Je vous livre mon humble avis : 
Les 4 éléments que j'ai appréciés :
1.  Neytiri, interprétée via motion capture par Zoe Saldana. J'ai été vraiment sous le charme de ce personnage, de ses expressions de visage, de son agilité féline.
2. Sam Worthington : j'ai trouvé le personnage principal crédible et attachant.
3. Pandora : j'en ai rêvé la nuit !
4. Toute la partie intermédiaire du film, où Jake passe d'un monde à l'autre, avec ses doutes, sa perte de repères (qui aurait pu être encore plus mise en valeur selon moi). 

Les 4 éléments qui m'ont fait douter :
1. Le scénario, c'est... euh... comment dire... celui de "Pocahontas meets Danse avec les loups" !! Bon, c'est sympa, Pocahontas, mais l'histoire, on la connait, même si Cameron reste un narrateur exceptionnel. 
2. Les gentils indigènes contre les méchants mercenaires tout vilains. L'ensemble aurait mérité beaucoup plus de nuances.
3. La scène finale de duel entre Jake et le colonel Quaritch. Vu, archi vu et sans aucun intérêt sinon celui de clôturer la scène de bataille selon moi. 
4. La 3D : je m'attendais vraiment à quelque chose d'encore plus impressionnant. Bonjour le mal de tête en sortant. J'ai préféré de loin la version en 2D. 

Au final, je suis sorti des 2 séances avec un sentiment partagé : j'ai passé un bon moment, mais pour moi, ce film méritait un traitement du scénario plus subtil, plus profond, plus nuancé.
Maintenant, j'attends de connaître l'avis de mister Cyrus, qui avait été le premier à parler du film sur ce blog.

Excelsior,
François

Publié dans Cinéma

Commenter cet article